Vidange Carter cash

A quoi sert une vidange moteur ?

Qu’est ce qu’une vidange ?

Vidanger ou réaliser une vidange est l’action qui consiste à vider, purger un contenant de son contenu liquide. Il peut s’agir d’un réservoir, d’une cuve, d’un radiateur, d’un circuit contenant un fluide, d’un étang ou de tout récipient fabriqué par l’homme ou naturel qui nécessite d’être nettoyé. Le liquide sale et souillé, une fois évacué, est souvent remplacé par un propre.

C’est notamment le cas lors d’une vidange automobile où c’est l’huile usagée qui est renouvelée.

Le rôle de l’huile dans un moteur

Nos véhicules thermiques, diesel ou essence, fonctionnent grâce au moteur à combustion et explosion. Comme son nom l’indique, ce moteur produit une quantité importante de chaleur en libérant de l’énergie. Cette énergie est exploitée pour créer un mouvement et assurer le fonctionnement du véhicule, c’est à dire à son déplacement. Mais lorsque qu’un moteur produit de l’énergie, de nombreuses pièces mécaniques mobiles et rotatives sont sollicitées en permanence. Toutes ces pièces en liaison (poulies, engrenages, roulements…) qui bougent constamment subissent de la résistance, de la friction les unes avec les autres et donc de l’échauffement.

Pour éviter que ces mécanismes ne s’usent prématurément et ne produisent trop de chaleur en frottant les unes contre les autres, elles doivent être enduites d’huile. ​Non seulement cette lubrification protège le moteur de l’usure mais contribue à le maintenir dans les tolérances admises de fonctionnement.

Les principales pièces mécaniques qui nécessitent une lubrification sont :

Sans entrer dans le détail, ces pièces sont celles qui se situent au plus près de l’explosion, donc de la transformation de l’énergie produite en mouvement. Elles subissent des contraintes mécaniques énormes et fonctionnent à un rythme très soutenu.

Le circuit de l’huile dans un moteur

Le moteur intègre donc un circuit d’huile fermé et sous pression qui permet d’acheminer l’huile en ces lieux stratégiques, là où la lubrification est primordiale. En amont de ce circuit, l’huile est stockée dans un réservoir (le carter d’huile dans lequel la jauge orange trempe). Elle y est puisée par une pompe, envoyée dans le circuit puis dirigée vers les pièces nécessitant une lubrification.

Circuit de l’huile dans un moteur

Ce circuit prévoit également un filtre à huile chargé de retenir les éventuelles particules en suspension (limailles, résidus solides) afin de laisser l’huile toujours fluide et non encrassée, lui garantir ses propriétés et ne pas endommager les mécanismes.

En plus de son rôle de lubrification, l’huile moteur contribue à protéger les pièces métalliques du moteur de la corrosion.

Par ailleurs, lors de sa circulation, l’huile nettoie le moteur des dépôts boueux et des microparticules métalliques produits par l’usure des pièces.

En outre l’huile contribue à améliorer l’étanchéité de la chambre de combustion.

Enfin l’huile moteur contribue à refroidir une partie du moteur en évacuant la chaleur engendrée au plus près de la combustion et celles liée aux frottements divers.

En résumé, l’huile moteur permet :

La viscosité d’une huile moteur est sa caractéristique essentielle. Plus la viscosité d’une huile est forte, plus elle est épaisse et inversement, plus sa viscosité est faible et plus elle est fluide.

L’augmentation de la température engendre une diminution de la viscosité.

Hors, cette dernière doit rester stable dans le temps: Une viscosité (une épaisseur) suffisante à haute température pour ne pas perdre son pouvoir lubrifiant et une fluidité suffisante à basse température pour faciliter les démarrages (pompabilité et circulation). C’est pour cette raison qu’on ajoute des additifs à l’huile de base pour en améliorer ses propriétés. Par ailleurs, un certain nombre de normes permettent de caractériser un type d’huile en fonction de sa température de fonctionnement. Ce sont les normes SAE, API et ACEA.

Pourquoi changer l’huile moteur ?

Maintenant que vous connaissez le rôle essentiel de l’huile dans un moteur, que ce soit pour garantir sa durée de vie ou son fonctionnement optimal, vous comprenez qu’il est primordial de conserver cette huile comme neuve.

Or, il se trouve qu’une huile de moteur se dégrade et perd de ses propriétés et de son efficacité au fil du temps.

En effet, comme nous l’avons vu plus haut, le frottement des pièces mécaniques en mouvement génère d’infimes particules de métal très abrasives et susceptibles d’endommager le moteur. Le filtre à huile retient les plus grosses de ces particules et l’huile empêche les plus petites de s’agglomérer en les gardant en suspension.

Plus le temps passe et plus l’huile s’épaissit, s’encrasse, se charge de boues, de suies, de poussières métalliques et de résidus de combustion. Ces éléments polluants la contaminent et dégradent ses propriétés, notamment sa viscosité initiale. Sa capacité de rétention des particules arrive à saturation.

L’huile du moteur se décompose également du fait de la chaleur et des réactions chimiques qui s’y produisent. Et ce, quelque soit le type d’huile de vidange utilisé, de synthèse, semi synthèse ou minérale.

Par ailleurs l’huile s’évapore légèrement.

Pour toutes ces raisons, l’huile finit par ne plus être suffisamment performante et ne joue plus son rôle initial.

Continuer de rouler avec une huile moteur usagée, par négligence, manque de temps ou pour réaliser quelques économies, est un très mauvais calcul. Si l’huile n’est plus en capacité de remplir sa fonction, le moteur s’use, le moteur chauffe, le moteur casse. Et sans en arriver à cette extrémité, un moteur nécessitant une vidange consomme davantage de carburant.

La vidange auto, un entretien primordial

Avant d’en arriver à un niveau de détérioration moteur qui peut coûter très cher, voire être fatal, il est donc primordial d’effectuer une vidange à intervalles réguliers. Cette fréquence est fonction de l’année de construction de votre voiture, de sa marque et de son modèle. Elle fait partie des préconisations constructeur (généralement tous les 10 000 à 30 000 km et moins de deux ans).

Réaliser une vidange est un entretien rapide et peu coûteux qui participe à garder votre véhicule en bonne santé pendant de nombreuses années.

L’opération est par ailleurs techniquement très simple. Elle consiste à retirer l’huile usagée au moyen de l’une de ces deux techniques :

Le filtre à huile est lui aussi remplacé par un neuf.

Coupe d’un filtre à huile

Une huile moteur neuve, qu’elle soit minérale ou 100% synthèse, peut être ajoutée en quantité suffisante (ni trop, ni trop peu), après avoir revissé le bouchon de vidange et changé son joint s’il y a lieu de le faire.

Il ne reste plus qu’à déposer l’huile de vidange usagée dans un centre de recyclage.

Que vous fassiez la vidange de votre voiture vous même ou que vous préfériez la confier à un garage ou un centre auto comme Carter Cash, l’essentiel est de veiller à cet entretien régulier afin que votre moteur continue de ronronner et que tout baigne dans l’huile !

Exit mobile version